"L'engagement de la Société civile Béninoise dans la lutte contre la corruption" : L'action de Transparency International

Transparency International est une organisation non-gouvernementale à but non-lucratif qui lutte contre la corruption par l'intermédiaire de sections nationales. La section béninoise de transparency International est officiellement née le 10 octobre 1996 sous l'égide de feu son Excellence Monseigneur Isidore de SOUZA, alors Archevêque de Cotonou. Le prélat a lui-même directement choisi et coopté les membres.

Sans véritables moyen à sa création, l'ONG a d'abord fonctionné de façon très simple et, a travers déclarations à la presse, conférence débats et débats télévisés, elle a essayé de faire passer le message de la nécessité de combattre la corruption en introduisant la probité dans la vie publique.

L'action de Transpareny International Bénin a connu un essor avec l'aide circonstanciel de la Fondation Hans-Seidel. De fait lors de la campagne pour les élections législatives béninoise de mars 1999, l'USAID a fait appel à Transpareny International afin de lutter contre l'achat des consciences " Le dynamisme, l'abnégation et l'efficacité avec lesquels Transpareny International Bénin a conduit cette action ont été appréciés de l'USAID qui, trois plus tard, lui proposait un partenariat direct avec le gouvernement des Etats-Unis dans son action engagée contre la corruption et pour la moralisation de la vie publique ".

La convention de subvention de cent mille dollars US que le gouvernement Américain a signée le 27 juillet 1999 avec Transpareny International a donné un coup de fouet aux activités de l'OGN. " Cette aide a permis à Transpareny International Bénin de faire avancer de façon significative son travail de lutte contre la corruption et pour la moralisation de la vie publique ".

Transpareny International a organisé un véritable réseau composé de structures étatiques, d'associations et d'ONG pour dénoncer les mauvaises pratiques et traquer les agents corrompus. Mais son objectif fondamental est sans doute l'information. Elle participe à l'information tant des agents corrompus des conséquences socio-économiques de leurs agissements que des populations parfois ignorantes pour lesquelles la voie de la corruption semble être la plus praticable pour obtenir satisfaction auprès des administrations ou autres services dans lesquels ces pratiques sont érigés en règles. Pour ce faire, Transpareny International organise, sous l'égide de personnalités connues pour leur rigueur, des conférences débats dont les termes sont parfois publiés sous forme de brochures pour être largement diffusés. En décembre 1999 l'organisation à publié un recueil des principaux textes juridiques sur la corruption et les infractions assimilées. Intitulé " le droit et la corruption " le recueil

constitue, selon Monsieur Abdoulaye BIO TCHANE Ministre Béninois de Finances, " sans conteste une référence pour nos juristes et met particulièrement en évidence que le Bénin dispose déjà d'un certain corpus juridique mais qui est loin d'être appliqué "

En 1997 Transpareny International a pris une part active au Forum national de mobilisation de la société civile béninoise contre la corruption. Elle préside depuis lors un Front des organisations nationales de lutte contre la corruption (FONAC) issu dudit forum.

Legitimate governance

Keywords

Géographiques