Les minerais de la République Démocratique du Congo

Pays minier par excellence, le Congo est le siège de nombreuses exploitations de métaux les plus variés répartis dans une multitude de mines et de carrières. Il recèle une grande diversité d’espèces minérales aux faciès multiples, atteignant souvent une haute valeur esthétique.

Les gîtes exploités sont répartis dans des massifs précambriens qui bordent au sud, à l’est et au nord-est une vaste cuvette centrale sédimentaire. Ainsi, en tournant dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, on rencontre successivement du sud au nord: les exploitations diamantifères du Kasai ( Mbuji-Mayi, Tshikapa ) ainsi que quelques gîtes de cuivre ( Tshiniama, Lubi ); l’arc cuprifère du Shaba méridional, riche également en cobalt et en uranium, avec les centres miniers de Kolwezi ( Cu-Co ), de Likasi ( Cu ), de Kambove ( Cu-Co ), de Shinkolobwe ( U ) et de Lubumbashi ( Cu ), sans négliger la mine de Kipushi exploitée pour le zinc, le cuivre et le germanium. Toujours au Shaba, on croise successivement en remontant vers le nord le granite à étain de Mitwaba et la pegmatite stannifère de Manono. La province de Kivu, englobant la région du Maniema, est particulièrement riche en gîtes d’étain ( Kalima ), souvent accompagné de columbo-tantalite. La pegmatite à béryl, columbite et uranium de Kobokobo y est aussi localisée, ainsi que les placers aurifères de la Mobale. Au nord de la province du Kivu affleure la carbonatite de Lueshe riche en pyrochlores et, à la frontière rwandaise, la région des volcans renferme des laves dans lesquelles plusieurs nouveaux silicates ont été découverts. Au nord du Congo, dans la Province Orientale, se situent les célèbres exploitations aurifères de Kilo-Moto. A l’extrémité occidentale du pays, à l’ouest de la capitale Kinshasa, le Bas-Congo renferme quelques gîtes de vanadates de plomb et de zinc ( Kusu-Senge ), tandis que le massif du Niari est le siège de belles minéralisations en silicates de cuivre mais principalement sur le territoire du Congo Brazzaville.

D’un point de vue minéralogique et plus particulièrement en ce qui concerne la valeur esthétique des spécimens, on trouvera dans l’énumération qui suit les noms des gîtes et leurs principales ressources en beaux minéraux.

Shaba méridional

Kivu

Les autres provinces du Congo ne renferment pas de minéralisations aussi spectaculaires, à l’exception des riches gîtes diamantifères exploités dans les kimberlites, les éluvions et les alluvions de la région de Mbuji-Mayi ( diamant industriel principalement ) et les mines d’or du Haut-Congo ( Kilo-Moto ).

Legitimate governance

Keywords

Géographiques