Fragmentations et recompositions territoriales dans le monde arabe et en Afrique Subsaharienne

Beaucoup de pays de ces deux régions ont en ce premier quart du XXIème siècle un passage brutal d’un pouvoir en apparence unitaire et centralisé à un système politico-administratif déliquescent:revendications communautaires et besoin de reconnaissance par des populations marginalisées ; prise de contrôle par un mouvement radical à visée idéologique ; institutionnalisation de structures et de pratiques (fédéralisme, décentralisation) ; volonté d’acteurs locaux de contrôler des ressources naturelles auparavant monopolisées par l’État central. Ce dernier point peut être considéré comme un élément capital dans le processus de redécoupage d’un État suivant des logiques régionales, mais aussi comme source de tensions et de conflits locaux susceptibles de favoriser le séparatisme. La question du contrôle et de l’exploitation des régions minières, pétrolières et gazières reste ainsi très sensible, étant donné qu’elle est source de tensions et de conflits lorsque ces espaces se situent à cheval sur deux entités régionales ou nationales distinctes.

www.defense.gouv.fr/actualites/operations/laboratoire

À télécharger

Gouvernance légitime
Refonder le vivre ensemble et l’Etat
Construire la Paix et la Sécurité
Promouvoir les Territoires et le Développement

Initiatives

Mots-clés

Thématiques

Géographiques