La question foncière en milieu rural : autochtonie, allochtonie et citoyenneté

La migration a été un phénomène constant de l’histoire de la Côte d’Ivoire, depuis les premiers peuplements humains jusqu’à nos jours. D’origine interne ou externe, elle a joué un rôle important dans l’économie du pays depuis l’époque coloniale.

Sous les effets conjugués de la croissance démographique, de la migration, de la dégradation des sols et de la répartition inégale des ressources foncières, la pression sur la terre se fait de plus en plus forte et entraîne de nombreux conflits marqués parfois de violences meurtrières. Dans cette arène socio-foncière explosive, les acteurs sont les autochtones, qui ont, en face d’eux, les allochtones et les allogènes ou non nationaux.

Download

Legitimate governance

Keywords

Géographiques