Conseil National de Concertation des Ruraux (C.N.C.R.)

www.cncr.org

Créé en 1993 à la suite d’un forum sur le thème « Quel avenir pour le paysan sénégalais ?, le CNCR est en fait l’aboutissement du rapprochement de sept fédérations nationales d’origines diverses. En 2001 il compte une vingtaine de fédérations représentant l’ensemble des catégories de producteurs du pays. A travers lui, les producteurs ont pu accéder progressivement aux centres de décision et influer sur les décisions prises.

Le premier des principes fondamentaux affirmés lors de la création du CNCR est le respect et la reconnaissance de l’Etat en tout point. Le second est la reconnaissance de l’existence d’autres acteurs du développement considérés comme des partenaires et enfin les responsabilités des ruraux dans la réalisation de leur développement. Il affirme ainsi sa volonté de se positionner comme partenaire des pouvoirs publics en travaillant sur la base d’un rassemblement des unions et fédérations dont il assure le renforcement des capacités. Les relations rapidement établies avec les pouvoirs publics lui ont permis depuis 1994 de prendre part à l’élaboration de pratiquement tous les programmes de développement rural (concertation tripartite entre Etat, les bailleurs de fonds et les paysans) et dans la mise en oeuvre de certains d’entre eux. il est devenu un partenaire incontournable de l’Etat. Depuis 1997, il est reçu une fois par an par le Président de la République et rencontre régulièrement le Premier Ministre et tous les ministres concernés directement ou non par les questions agricoles.

Legitimate governance

Keywords

Géographiques

Méthodologiques