La coordination des acteurs privés de l’eau et de l’assainissement (CAPEA)

La coordination des acteurs privés de l’eau et de l’assainissement (CAPEA) a été mise en place au début du mois de Janvier 2003 avec l’appui technique et financier de Helvetas-Mali. La CAPEA intervient dans en Commune VI du District de Bamako au Mali. Elle regroupe certains GIE de la COMMUNE VI tel que: GIE TIESSIRI TON de NIAMAKORO, GIE SANIYA MAGNAMBOUGOU, GIE SADE FALADIE SOKORO, GIE SIGUI DAMU de DIANEGUELA.

Les objectifs de la CAPEA sont:

Cette plate forme ambitionne de jouer un rôle important comme structure de:

La CAPEA dispose déjà d’un plan d’action, d’un plan de communication et d’une convention de partenariat avec la société Diaka distribution pour l’équipement et la formation technique des GIE de la COMMUNE VI.

Cette convention a pour objet de faciliter l’accès des GIE d’assainissement à un équipement adéquat pour l’exécution correcte de leurs activités de ramassage et de traitement des ordures ménagères.

Le partenariat porte sur les axes suivants:

• Identification et formulation des projets d’équipement des acteurs privés de l’eau et de l’assainissement;

• Recherche de financement;

• Formation technique et appui conseil aux acteurs;

• Plaidoyer auprès des structures de l’Etat pour l’accompagnement des projets et programmes.

Les engagements des 2 parties sont:

• Fournir les équipements de qualité à la hauteur du pouvoir de mobilisation financière des acteurs du sous secteur de l’assainissement;

• Assurer un service après vente dynamique et pédagogique;

• Assurer la formation technique des acteurs bénéficiaires à l’utilisation correcte des équipements et à la maintenance préventive pour leur assurer une longue vie;

• Répondre à la limite de ses possibilités à toutes les sollicitations de la CAPEA dans le domaine technique relatif à l’équipement des acteurs privés de l’eau et de l’assainissement.

La Coordination des Acteurs Privés de l’Eau et de l’Assainissement CAPEA s’engage à:

• Assurer la mobilisation des acteurs privés de l’eau et de l’assainissement autour de toutes les initiatives prises dans le cadre de ce présent partenariat;

• Jouer un rôle d’animation, d’interface, de communication et d’information entre les acteurs impliqués dans la gestion des déchets solides et liquides;

• Faire des propositions pour faciliter la mise en œuvre du partenariat;

• Fournir les informations nécessaires sur les acteurs pour le montage technique des dossiers de projets;

• Jouer un rôle de contre pouvoir pour débattre des différentes problématiques en vue de trouver des solutions alternatives durables à la gestion des déchets solides et liquides au Mali.

En terme de résultats un dossier d’équipement et de formation des GIE de la commune VI est disponible et est soumis à des institutions de financement.

Comme difficultés on peut citer la timidité de l’accompagnement de la MAIRIE et la lourdeur constatée dans les procédures des institutions de financement.

Rédigée par Bamadou SIDIBE et visée par Néné KONATE

Legitimate governance

Keywords

Géographiques