Quand la pluralité linguistique devient un obstacle à l'intégration nationale

Les informations diverses sont distribuées dans tous les taxis et autres moyens de transport collectif, qu'elles soient vérifiées ou non, ces informations reflètent du moins une face même pâle - de la réalité.

Un coaster de l'agence de voyage " touristique express " a pris départ de Maroua, capitale de la province de l'extrême Nord du Cameroun, en partance pour Garoua, Chef-lieu de la province du nord Cameroun. Un après-midi du 27 mars 2001, les sujets de conversation étaient égrenés au nombre desquels celui qui retient mon attention est évoqué par une jeune dame respectable, assise devant moi.

Elle relate l'aventure d'un jeune homme issu du Sud Cameroun. Le jeune homme a appris la langue véhiculaire du Cameroun septentrional, le Fulfulde. Les personnes à bord et le chauffeur de véhicule qui les transportait se sont mis à médire de nos deux passagers qu'ils ont cru être sourds à la langue Fulfulde. Ceci pendant une bonne partie de la durée du parcours de trois heures. Notre, simulant la surdité, faisait semblant de se concentrer à un livre ouvert sur ses genoux. La jeune dame, elle, ne comprenait rien de toutes les médisances et calomnies. Leur péché : n'être pas du nord Cameroun, n'être pas musulman. Voilà qui leur attire la foudre du rejet, les animosités d'individus qui refusent d'admettre la diversité linguistique et la liberté religieuse.

A la destination le jeune homme " sudiste " qui comprenait bien le Fulfulde jette la confusion dans les esprits. Il s'approche du chauffeur et dit clairement en fulfulde " Allah Yaafu'en " qui veut dire Dieu nous pardonne quelle honte ! Quand les passagers l'entendent articuler aisément cette langue apprise lors de son séjour dans la partie septentrionale du Cameroun. Pour se faire l'expiation d'un si grand péché, le chauffeur donne au jeune homme les frais de taxi. A quoi pourront-ils bien servir ? à combler le fossé tribal et linguistique si courageusement creusé ? difficile à comprendre

 

BAKARI, Louis -  - 2001 05 01

 

Organisme : PROGRAMME GOUVERNANCE CAMEROUN

 

Adresse : AWR, B.P 401 Yaoundé Tel: (237) 224.301 Email: louisbakari@ yahoo.com

 

MOTS CLES

Mots clés DPH :

Mots clés libres :

 

Géographie : CAMEROUN

 

[ Gouvernance - DPH L'AMI : 79 ]

Gouvernance légitime
Refonder le vivre ensemble et l’Etat
Construire la Paix et la Sécurité
Promouvoir les Territoires et le Développement

Mots-clés

Thématiques

Géographiques