Le retour de nos ordures à la maison

l’expertise des artisans Camerounais au service du recyclage de l’aluminium

Les préoccupations liées à la gestion des déchets sont inhérente à toutes les sociétés. La gestion des déchets passe alors par le tri sélectif, la mise en décharge, le recyclage et bien d’autres. Il est intéressant de s’arrêter un temps soit peu sur l’expérience des Camerounais au regard de l’ingéniosité dont ils font preuve.

Dans la ville de Douala on observe partout des jeunes qui farfouillent dans les bacs à ordures, d’autres se promènent à l’intérieur des quartiers à la recherche d’éventuels matériaux récupérable. La décharge de PK 10 qui est l’une des principales décharge de la ville de Douala fait vivre plus de 300 personnes à partir du seul métier de collecte de matériaux recyclable ou réutilisable. Les déchets récupérer sont de plusieurs sortes. Nous pouvons noter les bouteilles plastiques, les tissus, les vieilles roues de voitures, les sachets en nylon les morceaux de fer et d’aluminium pour ne citer que ceux là. Un échange avec l’un de ces collecteurs nous révèle que ce dernier réussi à collecter environ 20kg d’Aluminium qu’il revend à 200 francs cfa le kg aux grossistes eux aussi présent dans la décharge. Soit 4000 francs qu’il gagne au quotidien. Ont pourrait parler de l’économie des décharges au vu des transactions financière qui s’y passent.

L’aluminium récupéré à partir des cannettes, des emballages de produits alimentaires, de vieilles tôles, à pour destination finale les artisans spécialistes de sa transformation. Ceux-ci font fondre l’aluminium à partir des fours réalisés en terre pour atteindre de grandes quantités de chaleurs et ensuite et introduisent la fonte dans des moules afin de produire les formes désirées. Plusieurs marmites de dimension variables produite par ces artisans et revendu dans les marchés pour ensuite regagner nos maisons. « Rien ne se perd rien ne se crée, tout se transforme » comme le dit la célèbre maxime de Lavoisier.

Il est extraordinaire de voir comment un déchet peut être transformé par des gens dépourvus de mécanisme industrielle puis réinjecté sur le marché. Le recyclage artisanal donne des résultats extraordinaires, permet de réduire l’exploitation des matières premières ainsi que les rejets polluants des grandes entreprises métallurgiques. Cette activité gagnerait à être valorisée et les consommateurs gagneraient à avoir des comportements écocitoyen c’est-à-dire ne consommer que des produits dont les emballages peuvent être recyclés. Cette manière de consommer fait tourner ce que nous pouvons appeler « l’économie des décharges » qui profite à une chaine de personne vivant de la collecte et de la vente des matériaux recyclables récupérer dans les décharges publiques.

Legitimate governance

Keywords

Géographiques