Hygiène et santé

la lutte pour l’éradication des moustiques dans la CR de Kayemor

La santé est l’un des 9 domaines de compétence que l’Etat a transféré aux collectivités locales. Mais, force est de constater que le transfert des compétences n’est pas souvent accompagné d’un transfert de moyens à la mesure des responsabilités qui incombent à ces personnes morales de droit public. C’est pourquoi, les communautés rurales, en sus des fonds de dotation et d’autres ressources, s’évertuent à solliciter l’appui des ONG et partenaires au développement.

C’est dans ce cadre que le Conseil Rural de Kayemor a signé un contrat annuel avec « RTI International » (Research Triangle Institutes) pour l’aspersion des 23 villages de la Communauté Rurale en vue de l’éradication des moustiques. Cette opération, sur l’initiative du Président Bush pour la lutte contre la malaria est financée par l’USAID (l’Agence américaine pour le développement international) en partenariat avec le Programme National de lutte contre le Paludisme.

Quatre équipes de six personnes chacune, soit 24 jeunes, dont 18 natifs de Kayemor ont ainsi trouvé un emploi durant un mois et huit jours. Ils ont reçu d’abord une formation de 5 jours avant d’être scindés en plusieurs groupes : les applicateurs, un gardien, un magasinier, un maintenancier, une lingère. Leurs prestations journalières sont ainsi réparties : 5000 F pour le chef de groupe ; 3500 F pour le chef d’équipe ; 3000 F pour l’applicateur.

En outre, pour assurer la sécurité des applicateurs qui manipulent ces produits chimiques dangereux, chaque agent est doté d’un équipement de protection adéquat. Avant le déploiement des équipes sur le terrain en collaboration avec « Plan International Sénégal », les éducateurs communautaires de santé et les comités de mamans ont mené une vigoureuse campagne de sensibilisation. Cette opération de désinsectisation, menée en même temps que la campagne de distribution et de déparasitage a enregistré d’importants résultats :

• Les 23 villages de la Communauté Rurale ont été traités, maison par maison, chambre par chambre ;

• L’Infirmier Chef de Poste de Kayemor est formel : depuis 2 mois, aucun cas de paludisme n’a été constaté alors qu’il y a un an, à pareille époque, le poste de santé était submergé par des cas pernicieux de paludisme.

Il faut tout de même souligner que l’opération a connu quelques difficultés ; de fortes réticences ont été notées à Tène Peulh et à Kayemor village. Quant à l’impact immédiat, les jugements sont partagés : pour certains, l’opération s’est révélée finalement inefficace, d’autres ont signalé la gêne due aux effets secondaires tels que démangeaisons, diarrhées et autres.

Le transfert concomitant des moyens, principe édicté par les dispositions de l’article 5 de la loi du 22 mars 1996 - relative au transfert des compétences - rencontre de réelles difficultés d’application. Il s’y ajoute le quasi-retard des fonds dû aux lourdeurs de procédures dans leur mobilisation. Il faut que la décentralisation cesse d’être considérée comme un instrument pouvant servir les intérêts partisans mais plutôt ceux des populations rurales. Sur ce plan, le pouvoir central, les personnes influentes locales, etc. se doivent d’aider les élus locaux à nouer des relations multiformes avec de tels partenaires.

Par ailleurs, ce programme devrait améliorer davantage sa stratégie d’approche participative avant, pendant et après la fin de l’aspersion des insecticides. Sinon, comment comprendre, malgré l’élimination complète des gîtes d’anophèles, la persistance des effets rémanents soulignés par une certaine frange de la population ! Sans compter la réticence affichée par d’aucuns et la position mitigée d’autres ruraux.

RTI International ou Research Triangle Institutes International est un organisme qui travail entre autre sur les questions d’éducation, de santé, plus précisément sur diverses interventions pour aider à contrôler le paludisme en Afrique et en Asie. Ils mettent en œuvre de programmes de contrôle du vecteur, la recherche opérationnelle, la surveillance entomologique et épidémiologique et un meilleur ciblage des interventions, ainsi que des évaluations environnementales, des inspections de conformité et de contrôle. RTI est le principal partenaire d’exécution pour la pulvérisation appuyé par le Président Bush dans le cadre de la Malaria Initiative.

Plan International Sénégal a fêté récemment ses 20 ans, c’est une ONG internationale qui vise à améliorer de façon durable la qualité de vie des enfants défavorisés dans les pays en développement. A Kayemor, Plan est très présent sur les questions de santé notamment : la sensibilisation ; la formation ; la prise en charge médicale ; la prise en charge psychosociale etc.

Legitimate governance

Keywords

Géographiques