implication communautaire dans la création des postes de santé et des écoles

Tout le monde veut se rendre utile dans la localité où sont nés ses grands parents considérée donc comme son village d’origine. Cela n’engage que moi.

C’est dans cet esprit d’initiative que je me suis rendue à Dèmèni dans l’Arrondissement de Ouélessébougou (à 50 km) pour voir si la mentalité des habitants a un peu changé et s’ils avaient des besoins pour améliorer leur cadre de vie (éducation, santé)

 

Oui ! n’ont ils pas répondu. Par quoi doit-on commencer ? par une école selon eux mais j’ai constaté que pour avoir un comprimé de Nivaquine, il fallait se rendre dans un village voisin (5 km). Il y avait un enfant malade qui vomissait beaucoup.

 

J’ai proposé alors un dépôt de médicaments en DCI au moins avant toute autre réalisation. Il fallait de temps en temps envoyer quelqu’un du village à Ouélessébougou pour acheter les médicaments en renouvelant le stock. Au retour à Bamako, je suis allée voir le Coordinateur de l’ONG ’’Prodilo’’ qui opérait dans la zone à une vingtaine de kilomètres. Le village ne remplissait même pas la première condition de création à savoir 5.000 à 10.000 habitants sur un rayon de 15 km. Or la petite localité n’avait pas 100 habitants. A cause des pratiques occultes, de petits incidents aux graves conséquences entre eux et leurs voisins, les bras valides ont préféré l’exode rural pour ne plus revenir s’y installer.

 

Le Prodilo m’a ensuite proposée l’adhésion de 3 à 8 villages pour pouvoir étudier le projet. Après une concertation, ils ont répondu qu’ils seraient d’accord que si le Centre se construisait dans le village seulement parce que sa création est antérieure à celle des autres villages même si ceux ci sont beaucoup plus peuplés que lui et ont quelques infrastructures avaient déjà quelques infrastructures existantes, néanmoins ils ont réussi à construire un petit local pour s’alphabétiser. je pense qu’à la longue, la situation évoluera.

Le processus de décentralisation enclenché pourra avoir un impact positif dans la mentalité des collectivités et dans leurs comportements qui constituent souvent un frein à leur épanouissement, à leur développement.

DCI?

A cause des pratiques occultes, de petits incidents aux graves conséquences entre eux et leurs voisins, parce que les bras valides ont préféré l’exode rural pour ne plus revenir s’y installer.

A EXPLICITER: FICHE A AMELIORER CAR LE RECIT N’EST PAS COMPLET? ELLE DOIT DIRE CE QUI ’A ETE PRODUIT ET COMMENT

Legitimate governance

Keywords

Géographiques