Importance du fonds de dotation de l’Etat sur la santé

Mauvaise utilisation du fonds de dotation

Jadis, la santé des populations était prise en charge gratuitement par l’Etat. Mais à partir des années 1970, les populations doivent participer à leur couverture médicale.

Le poste de santé de Kayemor est créé en 1980. Ce dernier est piloté par un comité de santé qui gère les finances et le matériel de fonctionnement.

Cette structure, en collaboration avec l’Infirmier Chef de Poste (ICP), est à l’avant-garde de tous les combats pour éradiquer les maux en matière de santé qui existent la localité. Fort de ce statut, ce comité passe des commandes en ravitaillements et en moyens et matériels techniques afin de satisfaire les besoins des populations. C’est ainsi que l’Etat, à travers le Ministère de la santé, fait des gestes importants pour appuyer les postes de santé par la mise en place d’un fonds de dotation. Et ce, conformément aux termes du Code des Collectivités Locales. Ce fonds, du reste très insuffisant eu égard aux impératifs de la santé des populations, présente des difficultés quant aux orientations visant uniquement les médicaments. En effet, certains médicaments sont appelés à être périmés au fil du temps, d’autres se révèlent non appropriés aux exigences thérapeutiques que requièrent les maladies du milieu. Et cela constitue un énorme gâchis pour le poste.

En deuxième lieu, il est paradoxalement fait obligation à chaque comité de retirer en une seule fois sa commande. Conséquence : on prend un peu de tout et même ce qui n’est pas forcément nécessaire à l’épreuve des maladies enregistrées plus tard.

Enfin et surtout, des magouilles font légion à la pharmacie d’approvisionnement de Kaolack, notamment des pratiques de favoritisme flagrant à l’égard de certains postes de santé et au grand dam d’autres.

Vu tous ces dysfonctionnements, le diagnostic des postes de santé, des districts et des hôpitaux doit être fait, de façon concertée, par le Ministère de la santé et les organisations communautaires des populations à la base afin d’identifier et de partager la gamme des difficultés en vue de trouver des solutions. Ce qui permettra d’élaborer un plan d’actions. Lequel plan, financé à partir du fonds de dotation, prendra en charge à la fois les médicaments, le matériel, les investissements, la formation.

Legitimate governance

Keywords

Géographiques