Cahier de propositions sur la gouvernance de la sécurité (Mali)

Elaboré à la suite de l’organisation de la séance 7 du FMA

La sécurité est un terme polysémique, mais au sens classique du terme elle désigne « une situation dans laquelle une personne ou une chose n’est exposée à aucun danger, aucun risque d’agression physique ou moral, d’accident, de vol ou de détérioration etc. ». Le paysage sécuritaire de l’Afrique de l’Ouest ces dernières années a été dominé par la récurrence des conflits armés. La multiplication et la persistance des foyers de tension et des zones de conflits et, parallèlement le délitement de l’autorité de l’État, ont fait monter l’insécurité et la criminalité organisée. Au milieu des années 1990, l’Afrique de l’Ouest figurait parmi les zones les plus pauvres et les plus instables au monde.

 

Depuis 1992, le Mali est confronté à une montée de l’insécurité sous toutes ses formes, dont le paroxysme fut la rébellion dans le Nord Mali. Aujourd’hui encore cette zone propice au développement du banditisme de par sa configuration géographique, est l’un des principaux terreaux du terrorisme et du trafic de drogue qui minent la région.

Legitimate governance

Keywords

Géographiques

Méthodologiques