Mouvements anti-mondialisation : la crise de la démocratie représentative

L’irruption des mouvements anti-mondialisation sur la scène internationale, au cours des dernières années, constitue un angle d’approche original pour analyser la crise de la démocratie représentative. L’auteur commence par montrer en quoi la contestation anti-mondialiste représente une forme de démocratie participative. Il met ensuite en garde contre la dérive de cette démocratie participative vers une forme de démocratie réactive.

Download

Legitimate governance