Les Forces Armées Malienne (FAMA), une armée dysfonctionnelle, sous équipées et mal commandées malgré six ans de formation et d’accompagnement étranger

Ce texte est une analyse de Tidiane Traoré, journaliste à l’Union Européenne, sur l’étude de Dénis Tull chercheur allemand à l’NSERM concernant la crise malienne notamment, l’incapacité de l’armée malienne à mener des actions concrètes malgré leur nombreux renforcement. Cette analyse de Tidiane s’articule autour de quatre points. De prime abord, il estime que les différents efforts fournis par l’Etat malien et ses partenaires sont restés vains car les résultats sont décevants. Deuxièmement, l’auteur relève que l’armée malienne est partie de héros à zéro. En effet, le Mali ayant toujours été considéré comme un modèle démocratique est aujourd’hui incapable de sécuriser au minimum son territoire. Troisièmes, la dégradation de l’efficacité de l’armée malienne est lié au fait qu’il y a une défiance réciproque entre les FDS eux-mêmes et entre l’armée malienne et ses partenaire car les informations devant être partager sont jalousement gardées de part et d’autres. Enfin, selon l’auteur, le maintien du statu quo malien, c’est-à-dire l’état d’immobilisme, où rien ne bouge ni ne change arrange beaucoup les parties prenantes à savoir l’Etat malien qui ne pense qu’à protéger Bamako et ses partenaire (MUNISMA, BARKHANE, UE).

bamada.net/les-fama-une-armee-dysfonctionnelle-sous-equipee-et-mal-commandee-malgre-six-ans-de-formation-et-daccompagnement-etrangers

Download

Legitimate governance

Keywords

Géographiques