Crise de l’état et conflit identitaire: la contribution de la décentralisation à la reconstruction post conflit de l’état apres le coup d’état de 2012 au Mali

Le conflit au nord Mali et le coup d’Etat de 2012 ont imposé aux autorités maliennes et à la communauté internationale, une révision des principes fondamentaux relatifs au fonctionnement de l’Etat. La déclaration d’indépendance des touareg aidés par des groupes intégristes au nord Mali a été suivie par une intervention militaire française, à la suite de laquelle la rébellion est entrée en négociation avec les autorités. Le principal résultat de ces discussions est le plan de reconstruction post conflit de l’Etat avec une décentra-lisation intégrale supposé prendre en considération les aspirations des populations pour l’instauration d’une paix définitive au nord. Le processus d’accélération de la décentralisation a été entamé en 2012, mais des interrogations subsistent quant à la pérennité de la paix dans cette région qui fait face à de nombreux maux.

Pour cette étude la production de l’ARGA « le Mali, de la crise à la refondation : stratégie de sortie de crise et propositions de refondation, ARGA, Bamako, 2013 » a été utilisée.

www.thinkingafrica.org/V2/crise-de-letat-et-conflit-identitaire/

Download

Legitimate governance

Keywords

Géographiques