Webinaire sur la situation sociopolitique du Mali (23/ 07 /2020)

En cette année 2020, le Mali enfoncé depuis 2012 dans une crise sécuritaire, est fragilisé davantage par la Covid 19 à laquelle s’est greffée une contestation politique de masse menaçant l’état dans ses fondements. Les législatives tenues 29 mars et le 19 avril 2020 ont été vivement contestées pour fraudes par plusieurs partis de l’opposition ( 5 Juin Rassemblement des Forces Patriotiques-M5 RFP) qui ont organisé des manifestations. Ce mouvement de contestations politiques va exiger la démission du Président de la République et de son premier ministre. A cette revendication politique se sont adjoints d’autres forces sociales dénonçant la corruption, la mauvaise gouvernance. Ainsi le Mali est entré dans une spirale de manifestations et de répressions ayant entraîné une vingtaine de morts.
Face à cette situation délétère un webinaire s’est tenu 23/ 07 /2020 s’est tenu un webinaire entre l’ARGA-Mali, le Centre de Ressources de ARGA-Régional (Dakar) et Monsieur Ousmane SY Président du Conseil de l’ARGA (bloqué à Bruxelles avec la fermeture des frontières) sur la situation sociopolitique du Mali.


Au cours des discussions il est apparu que l’ARGA a toujours anticipé sur les crises en faisant des propositions à travers les Fora Multi-acteurs qu’elle a eu à organiser. Comme ce fut cas dans le passé, l’ARGA est impliquée dans la recherche de solution pour une sortie de crise en s’appuyant sur son expérience. Les points suivant ont été retenus :
 Capitaliser les productions de l’ARGA sur les causes de la crise malienne, les défis et les enjeux.
 Ressortir les synthèses d’une dizaine de Fora Multi-Acteurs sur les questions de l’État, le rôle des légitimités traditionnelles, les élections, les questions sécuritaires etc.
Les réflexions vont se structurer autour des questions majeures :
 La Mali a-t’il besoin d’une assemblée constituante pour reconstruire le vivre ensemble lourdement malmené ?
 Quel type d’État (unitaire ou fédérale) ?
 Quelle place des autorités coutumières et/ou religieuses ?
 Quel type de laïcité avec la prégnance des forces religieuses ?
 Quel dispositif électoral qui permette d’assurer la représentation de toutes les diversités ?