français
 

Conférence d’Entente Nationale au Mali

Actualités

Destins d’Afrique

Dernières Publications

Depuis 2012 le Mali est menacé dans son existence par des rebellions multiformes et les terroristes djihadistes toujours présents dans le pays. Cette Conférence d’Entente Nationale (CEN), qui est une disposition de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali signé le 15 mai 2015 et parachevé le 20 juin 2015, participe d’une démarche inclusive pour une paix définitive. L’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du processus d’Alger prévoit en son article 5 des mesures destinées à instaurer la Paix, l’Unité et la Réconciliation Nationale à travers ce qui suit :

«  La dimension socio‐politique des crises cycliques qui ont jalonné le septentrion malien nécessite un traitement politique. A cet égard, une Conférence d’Entente Nationale sera organisée durant la période intérimaire, avec le soutien du Comité de Suivi et sur la base d’une représentation équitable des parties, en vue de permettre un débat approfondi entre les composantes de la Nation malienne sur les causes profondes du conflit. Ce débat aura à prendre en charge, entre autres, la problématique de l’Azawad. Il devra dégager les éléments d’une solution devant permettre au Mali de transcender sa douloureuse épreuve, de valoriser la contribution de ses différentes composantes à l’identité du pays et de promouvoir une véritable réconciliation nationale. Une Charte pour la Paix, l’Unité et la Réconciliation nationale sera élaborée, sur une base consensuelle, en vue de prendre en charge les dimensions mémorielle, identitaire et historique de la crise malienne et de sceller son unité nationale et son intégrité territoriale  ».

Conférence Nationale d’Entente (CEN)

L’Alliance pour Refonder la Gouvernance en Afrique s’est fortement impliquée dans la phase préparatoire et le déroulement de la Conférence.